L’apprentissage 2016-11-28T16:09:07+00:00

L’apprentissage est une forme de formation alternée qui comprend une partie d’enseignement et une partie de travail en entreprise.

Il est destiné aux jeunes âgés d’au moins 16 ans.

Il permet d’acquérir une formation générale théorique et pratique et d’obtenir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité pro­fessionnelle.

Les apprentis peuvent obtenir :

  • un CAP ;
  • un diplôme de l’enseignement professionnel ou technologique du second degré ou supérieur (par exemple, baccalauréat professionnel ou brevet de technicien supérieur) ;
  • un certificat de qualification professionnelle établi par les branches et enregistré au répertoire national des certifications professionnelles.

L’apprentissage réunit un contrat de travail avec une entreprise et une formation dispensée dans un centre de formation d’apprenti.

  • Le contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail d’un type particulier, par lequel l’employeur s’engage à verser un salaire à l’apprenti dans les conditions pré­vues par la loi, à assurer à cet apprenti une formation professionnelle méthodique et complète dispensée, d’une part, par l’entreprise elle-même et, de l’autre, par un centre de formation des apprentis.

L’apprenti s’engage en retour à travailler au service de cet employeur pendant toute la durée du contrat.

En dehors des textes particuliers à l’apprentissage, les lois, règlements et conven­tions collectives applicables aux relations de travail entre employeurs et salariés dans une branche donnée, s’appliquent également aux relations entre apprentis et employeurs.

  • Les centres de formation d’apprentis (CFA)

Les centres de formation d’apprentis dispensent aux jeunes travailleurs sous contrat d’apprentissage une formation générale associée à une formation technolo­gique, théorique et pratique qui doit compléter celle reçue dans l’entreprise.

Les organismes de formation gérés par les organisations professionnelles d’employeurs et les syndicats de salariés, les collectivités locales, les établissements publics, les chambres de commerce et d’agriculture, les chambres des métiers et de l’artisanat, les établissements d’enseignement privé sous contrat, les associations, les entreprises ou leurs groupements peuvent créer un centre de formation d’apprentis en passant avec l’Etat et la région une convention offrant toute garantie pédagogi­que aux jeunes.

Une entreprise et un centre de formation peuvent passer une convention selon laquelle c’est l’entreprise qui assurera une partie des enseignements technologiques et pratiques normalement dispensés par le centre.

De même, la formation peut être dispensée dans des établissements d’enseigne­ment publics ou privés sous contrat, des établissements d’enseignement technique ou professionnel agréés par l’Etat ainsi que dans des établissements de formation et de recherche relevant des ministères autres que celui chargé de l’Éducation nationale au sein d’unités de formation par l’apprentissage ou de sections d’apprentissage.

Mais, dans tous ces cas, ce sont les centres de formation d’apprentis qui sont respon­sables de l’enseignement dispensé.

  • Où s’adresser ?

Les jeunes désireux d’entrer en apprentissage peuvent s’adresser à :

  •  une entreprise privée ou publique qui forme habituellement des apprentis ; 
  • au Pôle emploi ou auxPAIO, qui peuvent les orienter ;la mairie du domicile ou la préfecture de région ou de département, dans la mesure où les collectivités locales, dans le cadre de la décentralisation, ont reçu d’importantes attributions en matière d’apprentissage. Les jeunes peuvent notam­ment consulter les possibilités offertes dans le cadre du programme régional d’apprentissage arrêté au sein du plan régional de développement des formations professionnelles adopté par la région ;
  • les chambres de commerce, de métiers et de l’artisanat ou d’agriculture.

Ces orga­nismes participent également à l’apprentissage.
IMPORTANT

L’apprentissage peut également s’effectuer dans le secteur public. Les établissements et collectivités du secteur public peuvent conclure des contrats d’apprentissage qui restent cependant des contrats de droit privé soumis pour l’essentiel au droit du travail.

Par conséquent, les jeunes intéressés peuvent solliciter un contrat d’appren­tissage auprès d’une administration, d’un établissement public ou d’une collectivité locale.

Plan d'accès

Horaires d'ouverture :

Lundi : 9h-13h | 15h-20h
Mardi : 9h-13h | 15h-20h
Mercredi : 9h-13h | 15h-20h
Jeudi : 9h-13h | 15h-20h
Vendredi : 9h-13h | 15h-20h
Samedi : 10h-13h | 15h-17h