Plan d'accès

Horaires d'ouverture :

Lundi : 9h-13h | 15h-20h
Mardi : 9h-13h | 15h-20h
Mercredi : 9h-13h | 15h-20h
Jeudi : 9h-13h | 15h-20h
Vendredi : 9h-13h | 15h-20h
Samedi : 10h-13h | 15h-17h

Les congés payés pour les salariés ayant un enfant malade

/////Les congés payés pour les salariés ayant un enfant malade
Les congés payés pour les salariés ayant un enfant malade 2016-11-28T16:09:47+00:00

Deux mesures spécifiques ont été créées en faveur des parents dont les enfants ont des problèmes de santé.

Le congé spécial pour enfant malade

Tout salarié a droit à un congé non rémunéré de trois jours par an en cas de maladie ou d’accident, constaté par certificat médical, d’un enfant à charge âgé de moins de 16 ans.

Cette durée peut être portée à cinq jours si l’enfant a moins d’un an ou si le salarié a au moins trois enfants de moins de 16 ans à charge.

Le congé spécial de présence parentale

Les bénéficiaires du congé spécial de présence parentale

Tout salarié ayant à sa charge un enfant de moins de 20 ans victime d’une maladie, d’un accident ou d’un handicap d’une particulière gravité nécessitant des soins contraignants et la présence soutenue d’une personne à ses côtés, peut prendre des jours de congé pour s’occuper de l’enfant.

Ce droit est accordé dans toutes les entreprises et quelle que soit l’ancienneté du salarié.

La durée du congé spécial de présence parentale

La période pendant laquelle le salarié peut bénéficier de jours d’absence est fonction de la durée prévisible du traitement indiquée sur le certificat médical attes­tant de l’état de santé de l’enfant. La période initiale peut éventuellement être pro­longée.

Le nombre maximum de jours de congés dont peut bénéficier le salarié est fixé à 310 jours ouvrés (soit 14 mois) à prendre sur une période de trois ans en fonction des besoins d’accompagnement de l’enfant.

Les formalités à accomplir pour bénéficier du congé spécial de présence parentale

Lorsqu’il souhaite bénéficier d’un congé de présence parentale, le salarié doit informer son employeur, au moins quinze jours à l’avance, par lettre recommandée avec avis de réception ou par lettre remise en main propre contre décharge. Un cer­tificat médical attestant de la particulière gravité de la maladie, de l’accident ou du handicap, ainsi que de la nécessité d’une présence soutenue et de soins contrai­gnants et précisant la durée prévisible du traitement doit être joint à cette demande. Ce certificat médical doit être renouvelé tous les six mois.

Ensuite, chaque fois qu’il souhaite prendre un ou plusieurs jours de congé, le salarié doit informer son employeur au moins 48 heures à l’avance.

La rémunération pour le congé spécial de présence parentale

Ces jours de congé ne sont pas rémunérés par l’employeur mais leurs bénéfi­ciaires peuvent prétendre, sous certaines conditions, à l’allocation journalière de présence parentale versée par leur caisse de Sécurité sociale.

ATTENTION

Il est également possible de prolonger de un an le congé parental d’éduca­tion en cas de maladie, d’accident ou de handicap graves de l’enfant