Le point de départ de la période d’essai

Le point de départ de la période d’essai 2017-07-12T11:58:44+00:00

Point de départ de la période d'essai

Le point de départ de la période d'essai commence le premier jour travaillé, soit dès le premier jour de l'exécution du contrat de travail. Peu importe la date de signature du contrat ou la prise effective des fonctions par le salarié. L'employeur ne peut différer le début de la période d'essai, même si le contrat débute par une période de formation. Elle peut toutefois intervenir après la fin d'un stage de recrutement.

Le point de départ de la période d’essai, l’exécution du contrat

Le point de départ de la période d’essai est le commencement de l’exécution du contrat, quand bien même vous n’ayez pris vos véritables fonctions que plusieurs semaines après votre engagement. Si le salarié est embauché avant même l’ouverture du magasin ou en période de travaux empêchant l’activité de l’entreprise, c’est la date d’engagement qui est prise en compte, non celle du début effectif d’activité dans l’entreprise.

Ainsi, si des travaux amène un magasin à être fermé pendant une certaine période, la période d’essai continue à courir durant cette période de fermeture temporaire. Peu importe donc que le salarié ait exercé la mission prévue à son contrat de travail.

De même, en cas de changement de fonctions, l’employeur peut également imposer une période probatoire au salarié pour vérifier qu’il est bien apte à accomplir les nouvelles tâches qui lui sont confiées. Cette période probatoire est cependant régie par des règles différentes de celles qui s’appliquent à la période d’essai. En effet, si le salarié ne donne pas satisfaction, l’employeur ne peut pas rompre le contrat de travail. Il est dans l’obligation de replacer le salarié dans ses fonctions antérieures. A défaut, la rupture du contrat est considérée comme un licenciement abusif.

La loi interdit de différer le point de départ de la période d’essai

L’employeur ne peut pas non plus différer le point de départ de la période d’essai, notamment en cas de période de formation. Le fait d’imposer au salarié de participer à un séminaire au début de son contrat de travail ne diffère pas pour autant le point de départ de l’essai qui reste celui du commencement de l’exécution du contrat.

De même en cas de période de test, si l’employeur souhaite mettre le candidat en situation réelle de travail, le point de départ de la période d’essai débute avec le début du test et n’est pas non plus repoussé à la fin de la période de test. Dans ce cas de figure, la période de test et la période d’essai ne peuvent se cumuler. Le point de départ de la période d’essai et le point de départ de la période de test débutent par conséquent au même moment.

Plan d'accès

Horaires d'ouverture :

Lundi : 9h-13h | 15h-20h
Mardi : 9h-13h | 15h-20h
Mercredi : 9h-13h | 15h-20h
Jeudi : 9h-13h | 15h-20h
Vendredi : 9h-13h | 15h-20h
Samedi : 10h-13h | 15h-17h