CABINET D'AVOCATS BROQUET : Contactez-nous au 01 42 86 87 46|divorce@avocat-broquet.fr

Divorce et argent : les conséquences financières du divorce

Accueil/Divorce/Conséquences du divorce/Divorce et argent : les conséquences financières du divorce
Divorce et argent : les conséquences financières du divorce 2017-04-06T18:23:02+00:00

Divorce et argent

Si le divorce a de nombreuses conséquences sur le plan personnel pour les enfants et pour les époux, le conflit est souvent plus âpres encore sur le plan financier.
Le divorce a des conséquences financières importantes.


Divorce et argent
font rarement bon ménage. Les conséquences financières du divorce sont diverses, elles touchent tant les futurs ex-époux que les enfants.

Divorce et argent concernant les époux

Le divorce peut occasionner pour l’un des époux une diminution de son train de vie. Dans ce cas de figure, le divorce entraîne le versement d’une prestation compensatoire qui vise à compenser cette diminution du train de vie de l’autre époux suite au divorce.

Le divorce a des conséquences sur le logement qui doit être attribué à l’un des époux ou revendu. Cette question du logement est de plus en plus importante, tout particulièrement en ville où la valeur des appartements ou des loyers a explosé ces dernières années.

Le divorce entraîne enfin la liquidation du régime matrimonial. L’intégralité du patrimoine commun doit être partagé.

Divorce et argent concernant les enfants

Le divorce entraîne en général également le versement d’une pension alimentaire afin d’assurer l’entretien et l’éducation des enfants du couple. Il serait anormal qu’un seul des époux ait à la charge l’éducation des enfants suite au divorce alors même qu’il engage des frais complémentaires ne serait-ce que du fait de l’hébergement.

 

Divorce et argent sont intimement liés : Le divorce a des conséquences financières.

Traiter de la question du rapport entre divorce et argent, nous amène indubitablement à aborder les points suivants :

  1. la nécessité d’un état liquidatif;
  2. le versement d’une pension alimentaire si des enfants sont nés du mariage.
  3. le versement d’une prestation compensatoire en cas de disparité des revenus dans le couple qui divorce;
  4. l’attribution ou la vente du logement commun.

MON DEVIS SANS ENGAGEMENT